Les coupes

Straight

Slim ou regular, entre les deux, votre cœur balance… Optez pour le jean straight, une coupe un peu plus ajustée que la coupe jean Regular, moderne et accessible. La coupe Straight fait l'unanimité. Un jean indispensable dans un dressing homme, une base mode efficace !

Slim

Avec sa coupe resserrée aux cuisses et aux chevilles, le jean slim est la coupe la plus populaire du moment, elle convient aux silhouettes les plus fines. Une coupe qui vous donnera une allure élancée en un clin d’œil, en affinant votre silhouette...

Skinny

Le jean skinny tire son inspiration de la scène rock actuelle. Au plus près de la peau, cette coupe, plus serrée que le jean slim, est un véritable parti-pris qui conviendra aux silhouettes les plus élancées, avec sa cuisse ajustée et son bas resserré à l’extrême. restant plus subtil que les col en V plongeants.


La coupe selon la morphologie

Mince et petit:
Optez pour le slim. Même s’il affine la silhouette, il l’allonge et vous fait paraître plus grand. Ne manque plus qu’une paire de boots et une veste courte et cintrée pour gagner un bon 10 cm visuellement.

Taille standard :
Dans ce cas, estimez-vous heureux ! L’industrie du prêt-à-porter travaille essentiellement pour vous. Globalement, on peut dire que toutes les coupes vous iront, même si une fois encore, on vous conseille de privilégier les coupes travaillées, boot cut ou semi-slim.

Petit et large :
Choisissez un jean TAPERED qui vous affinera sans vous boudiner. Ici aussi, n’hésitez pas à choisir des chaussures à talons et à porter des hauts courts et peu larges.

Grand et mince :
Bonne nouvelle, tout vous va (ou presque). Seule erreur à éviter : le jean super slim ou skinny qui accentuera encore votre taille et vous affinera davantage.

Grand et costaud :
La coupe tapered vous va… mais une coupe bootcut, plus évasée à la cheville, vous rendra visuellement moins imposant (si c’est le but que vous souhaitez atteindre, ça va de soi).


Prendre ses mesures

Choisir la bonne taille, c’est la première chose à faire. Voici comment être sûr de connaître vos mensurations.

LARGEUR DU PANTALON

-Tour de taille : placez le mètre ruban autour de la taille à l’endroit le plus mince.
-Tour de bassin : Placez le mètre ruban horizontalement à + ou - 20 cm sous la taille..

LONGUEUR DU PANTALON

Taille en M : Mettez-vous en slip-chaussettes… enfin en chaussettes, le long d’un mur.
Posez votre livre préféré sur votre tête et faites un trait au crayon de bois. Ensuite, mesurez.


L'entretien

Un jean, c’est comme l’amour : ça s’entretient. Et ça s’aère, surtout à l’envers. Car c’est bien beau d’avoir passer du temps à choisir le bon jean, de la bonne couleur et à la bonne taille… encore faut-il savoir le laver correctement pour qu’il vieillisse bien.

Pour garder un jean aussi brut que possible, on évite de le laver toutes les semaines. La bonne fréquence tourne plutôt autour d’un lavage tous les 3 à 8 mois. Un chiffon mouillé et un peu de savon suffisent à nettoyer une tache.

Pour éviter que la teinture ne vire, faites tremper votre jean dans l’eau froide avec de la lessive (spécial noir de préférence) et frottez-le. Le nettoyage à sec comme le lavage à froid en machine restent de bonnes options. Pas de sèche-linge évidemment.


Les règles d’or pour bien porter son jean

La chemise : rentrée ou sortie ?

On la rentre : dans les contextes formels, pour un style plus habillé, avec une veste et des derbys. Même avec un peu de ventre, on choisit le bon jean pour « camoufler tout ça » et le tour est joué. Ni vu, ni connu.

On la sort : en week-end, en soirée entre amis à la cool, pour déjeuner en terrasse. À carreaux, en chambray ou en jean, on peut la porter ouverte sur un t-shirt blanc. Stylé et décontracté.

Le port de la ceinture : obligatoire ou pas avec un jean ?

Au-delà de son côté pratique non négligeable (avec nos hanches moins marquées que celles de femmes, la ceinture aide le jean à tenir en place notamment quand on porte des jeans larges ou baggy), la ceinture s’avère un accessoire mode vraiment intéressant. Cuir, toile ou plastique, on la choisit en fonction du look qu’on cherche à avoir.

La chaussette : tu te caches ou tu te montres ?

Eternel débat ! Pas évident de statuer sur le cas épineux des chaussettes. Pour un look dandy et si elles sont belles, colorées, à motifs… on les montre. L’erreur à éviter à tout prix (on dit bien à tout prix) : la chaussette blanche. Celle-là, on la laisse aux vestiaires.

Le revers : à conseiller ou pas ?

Aujourd’hui, on l’autorise dans presque tous les cas. Outre sa capacité à vous passer d’un ourlet, il dynamise la silhouette, lui donne une pointe de relief « urbain » chic et décontracté. Attention cependant : le revers a la fâcheuse tendance à alourdir la silhouette. Donc, quand on est plutôt trapu, on évite !

Question chaussures : sur quel pied danser ?

Très bonne nouvelle : avec un jean, le « fashion faux pas » n’existe pas, vous êtes 100% libre côté chaussures.

Derbys et coupes classiques et chics font toujours bon ménage.

Pour un stylé sapé mais pas coincé, les mocassins ou bateaux se marient facilement à des jeans straight, regular ou boot cut

La basket va avec presque tous les denims… bien qu’il faille toujours les associer avec style. On évite par exemple le jean loose avec les tennis en toile, pour les remplacer par des sneakers plus imposantes…

Le jean : on ose le total look ?

Associer 2 pièces en jean dans la même tenue, ça porte un nom : le double denim. Démocratisé ces dernières années, ce total look ne fonctionne qu’à une condition : associer des vêtements dans des tons neutres mais pas identiques… C’est la seule façon de marier 2 pièces fortes pour un résultat moderne et efficace.

Dernier conseil : 2 pièces en jean, ça va. 3 pièces, bonjour les fashion dégâts.


Le Selvedge

Selvedge

Vous ne connaissez pas le Selvedge ?


Pas de panique. Lisez ceci, vous deviendrez incollable ! Soyez sûr que vous utiliserez rapidement le « Selvedge » dans votre vocabulaire mode, notamment si vous cherchez un jean qui dure longtemps…



Alors voilà : les jeans dit « Selvedge » sont faits d’une toile terminée par un liseré de fil au maillage très serré. Plus qu’un simple surfilage, cette finition assure une solidité exemplaire. Les marques japonaises les plus prisées l’ont adoptée. On considère aujourd’hui ces marques comme haut de gamme. Il faut aussi savoir que le tissage d’un jean Selvedge est généralement plus dense et plus résistant que les autres. Assurément, un gage de longévité.

Selvedge

La fabuleuse histoire du Selvedge


Le Selvegde, c’est un métier. Enfin surtout un métier à tisser. Fin 19ème, certaines machines provenant d’Europe étaient capables de produire des tissus sergés extrêmement solides. On obtenait alors des « laizes » de tissus (ou des bandes si vous préférez) de 75 cm de large. Ce sont ces métiers qui tissent le Selvdege.



Adoubé par des stars Hollywoodienne comme Steve McQueen ou Paul Newman, le denim connût un succès fulgurant après guerre. À tel point que les fabricants de jeans durent abandonner la technique traditionnelle pour passer à l’industrialisation. Fini le Selvedge et la teinture indigo d’origine. Bonjour la production de masse…

Selvedge Dieux merci, les japonais eurent la bonne idée de réintroduire le Selvedge traditionnel, fabriqué selon les règles de l’art, dans les années 80.



Aujourd’hui, le Selvedge fait partie du paysage mode. Il est populaire, recherché et parle au cœur des puristes. Symbole de qualité et d’authenticité, il représente le denim iconique.

Selvedge

Différence entre denim brut et denim Selvedge ?


Le brut désigne un denim non traité, non délavé, non assoupli. Le Selvedge est un jean au denim tissé serré, avec un bord qui ne s’effiloche pas. Donc, le Selvedge est un denim brut s’il n’est pas délavé. N’hésitez pas à enrouler le bord juste au dessus des chevilles, pour montrer les lignes distinctives du jeans selvedge!



Selvedge

A savoir sur le selvedge


- En achetant un jeans selvedge, il faut savoir qu’il va s’étendre. Donc si vous voulez un jeans slim, il faut prendre une taille qui vous serre un peu où vous pourrez passer juste un doigt entre votre taille et la ceinture. Ainsi en s’étendant, vous aurez la taille parfaite après quelques semaines d’utilisation!

- Portez votre jeans aussi longtemps que possible avant de le laver. Après le lavage, le tissu perd sa teinture indigo, résultant en moins de contraste entre le jeans et l’usure naturelle. Si vous résistez au lavage fréquent, le jeans se délavera le long des contours de votre corps pour un effet que vous n’obtiendrez pas avec un jeans ordinaire.

- Lavez le jeans à l’envers, à froid et avec un détergent doux.