Guide de la chemise homme

Comment choisir une chemise homme ?

La chemise parle pour vous, aussi est-il important que le message qu'elle vĂ©hicule corresponde bien Ă  ce que vous souhaitez renvoyer de vous aux autres. Mieux vaut savoir comment l’adapter Ă  chaque situation. On vous dit tout !



LA COUPE

Regular

RĂ©gular

La coupe rĂ©gular, c’est la coupe classique par excellence. Son secret, c’est qu’elle met en valeur toutes les silhouettes, sans exception, mĂȘme les moins sveltes. IdĂ©ale pour ĂȘtre Ă  l’aise au quotidien, sans se poser de questions. Évidente, facile Ă  porter et Ă  associer, elle reste une rĂ©fĂ©rence, qui colle bien Ă  l’esprit sportswear.

Slim

Slim

La coupe slim affine la silhouette. Si on la voit partout, c’est parce qu’elle s’adapte Ă  toutes les situations. Look sportswear ou urbain, dĂ©contractĂ© ou plus travaillé  On la mixe et on la matche en fonction de ses envies.

Extra slim

Extra Slim

Comme son nom l’indique, elle met en valeur les silhouettes les plus fines. Chic, moderne et sans compromis, c’est la piĂšce urbaine efficace sous une veste homme, au boulot comme en soirĂ©e. Un must have absolu pour une allure trendy et affutĂ©e.


LES COLS

Le col français

Le col français

Le col français Ă©galement appelĂ© classique, c’est le col basique par excellence : il s’adapte aussi bien aux chemises de businessman qu’aux chemises casual. Il se porte avec ou sans cravate et se caractĂ©rise par des pointes de longueur intermĂ©diaire, normalement Ă©cartĂ©es. La forme du col permet d’allonger les visages plutĂŽt rond. Intemporel et ultra facile Ă  porter, mĂȘme avec un nƓud papillon, il tient toutes ses promesses et a forcĂ©ment sa place dans votre dressing.

Le col italien

Le col italien

L’autre col incontournable, c’est le col italien. Aussi appelĂ© grand col, ses pointes sont un peu plus longues et lĂ©gĂšrement plus Ă©cartĂ©es que celles d’un col Français. Lui aussi s’adapte Ă  tous les types d’homme, et plus encore Ă  ceux qui ont un visage allongĂ©. Contemporain et gĂ©nĂ©reux, il n’a pas forcĂ©ment besoin d’ĂȘtre cravatĂ©. Il rĂ©vĂšlera Ă  coup sur votre cĂŽtĂ© sĂ©ducteur.

Le col officier

Le col officier

Col droit sans rabat, Ă  bouton unique, il vous assure un look dĂ©contractĂ© mais franchement chic. LĂ©ger & discret, pas besoin d’accessoire, il se suffit Ă  lui-mĂȘme. Le col officier ne permet pas de porter de cravate, ni nƓud papillon. N'hĂ©sitez pas Ă  jouer avec la hauteur du col selon la hauteur de votre cou pour trouvez un certain Ă©quilibre.

Le col club

Le col club

Si les femmes ont le col claudine, nous avons le col club. Seule diffĂ©rence entre les deux : le nĂŽtre possĂšde un pied de col, cette bande de tissu autour du cou qui supporte le col. Contrairement aux autres, les extrĂ©mitĂ©s ne sont pas pointues mais arrondies. RĂ©solument informel, il n’est pas vraiment fait pour les affaires. Nu, avec cravate ou nƓud papillon, le col club est facile Ă  mixer et matcher.

Le col club

Le col cassé

La chemise Ă  col cassĂ© fait partie de ces piĂšces qu’on ne possĂšde qu’en un seul exemplaire. Adepte des tapis rouges, des cocktails en haut lieu et des cĂ©rĂ©monies en tout genre, ce col est pour vous ! On le conseille le plus souvent aux visages allongĂ©s. Indissociable du nƓud papillon ou de la lavalliĂšre, on le porte essentiellement avec un smoking. Inutile de souligner son cĂŽtĂ© ultra-chic et Ă©lĂ©gant.


LES TISSUS

Popeline

Popeline

La popeline, c’est le tissage le plus classique, le plus utilisĂ© dans le prĂȘt Ă  porter. Son tissage serrĂ© lui assure une excellente tenue. LĂ©gĂšre, Ă©lĂ©gante, facile Ă  entretenir, elle se dĂ©cline sur tous les tons et se porte au quotidien. Une vraie pop star en somme.

Oxford

Oxford

Son aspect « bicolore » vient de son tissage relativement Ă©pais, fait de 2 fils colorĂ©s et de 2 fils de trame blanc. RĂ©sultat, une texture en damier Ă©lĂ©gante et robuste. C’est le tissage qu’on retrouve souvent sur la chemise mi-saison casual et qui lui donne ce petit esprit british.

Denim

Denim

FabriquĂ©e dans le mĂȘme tissu que les pantalons, la chemise en jean est solide, Ă©paisse et ultra stylĂ©e, d‘autant qu’elle n’est plus systĂ©matiquement bleue. Sa texture mate s’accommode Ă  merveille aux coupes regular pour un twist Ă©lĂ©gant et 100% masculin.

Chambray

Chambray

Fin du 19Úme, les ouvriers la portaient pour aller travailler. Et comme beaucoup de piÚces « workwear », elle est vite devenue une chemise incontournable du vestiaire masculin. Avec son grain légÚrement irrégulier et ses légers reflets indigo, elle vous garantit un style parfait, sans trop en faire.

Le col club

Lin

La chemise en lin , c’est la chemise estivale par dĂ©finition. Sa lĂ©gĂšretĂ© et sa rĂ©sistance ne sont pas ses seuls atouts. Elle devient plus belle lavage aprĂšs lavage. Sa force, c’est qu’elle rĂ©gule la tempĂ©rature du corps.


LES MOTIFS

Les carreaux

Les carreaux

Originaire d’Ecosse oĂč il est apparu sous la forme du tartan, le motif Ă  carreaux reste un top ultra urbain. On peut le considĂ©rer comme le moins formel des motifs
 et pourtant, il est largement rĂ©pandu dans le vestiaire professionnel de l’homme moderne.

Les rayures

Les rayures

Depuis qu’elles sont apparues dans les annĂ©es 40, les rayures ne quittent plus nos armoires. Pourquoi ? Parce qu’il en existe des dizaines de dĂ©clinaisons : bengale, tennis, bĂąton, tĂȘte d’épingle
 Les rayures offrent des possibilitĂ©s infinies. C’est l’alternative aux chemises unies classiques.

Les imprimés

Les imprimés

Tous les motifs sont bons pour ĂȘtre beau et pour affirmer votre personnalitĂ©. Mais pour Ă©gayer sa tenue sans commettre de faute de style, il est conseiller d’associer une chemise Ă  motifs Ă  des vĂȘtements discrets, idĂ©alement unis.


LES DIFFÉRENTS TYPES DE COULEURS

Les couleurs similaires

Ce sont les couleurs les plus proches, faciles et intuitives Ă  assembler: par exemple bleu et pourpre.
Attention également aux couleurs chaudes et froides: faire des assemblages à base de couleur froides est le moyen le plus sûr de ne pas se tromper.

Les couleurs contrastantes

Ce sont les couleurs qui ressortent le plus adossĂ©es l’une Ă  l’autre: par exemple noir et blanc, rouge et bleu, orange et violet. Assemblez-les en vous assurant de marier Ă  chaque fois une couleur vive avec une couleur sombre pour Ă©quilibrer.

Les couleurs complémentaires

Ce sont les couleurs les plus Ă©loignĂ©es du nuancier et qui sont les plus difficiles Ă  combiner, surtout dans leurs tons les plus vifs. L’exemple typique, c’est le vert et le rouge. La solution ? Les adoucir ou les assombrir pour changer la teinte.

Les couleurs neutres

Ce sont les couleurs des basiques à obtenir en priorité: gris, bleu marine, blanc, noir et éventuellement marron.Lorsque vous tenterez des assemblages plus vifs, ce sont ces couleurs qui adouciront et neutraliseront le rendu.


LA COULEUR

S'il ne fallait garder que 3 couleurs de base pour construire votre dressing ce serait le blanc, le noir et le bleu. Ensuite, pour l'Ă©largir les possibilitĂ©s, c’est de se baser sur le cercle chromatique soit en associant des couleurs proches, soit en combinant des coloris opposĂ©s et complĂ©mentaires, comme le bleu et le jaune par exemple. L’idĂ©e c’est de rĂ©ussir Ă  sortir du rang, tout en restant cohĂ©rent.

Le blanc

Le blanc

Les avantages de la chemise blanche sont nombreux. Un : elle illumine le visage. Deux : elle met en relief cravate et veste homme. Trois : elle se marie avec tout et se porte en toute occasion. C’est la chemise à avoir absolument dans son armoire.

Le bleu

Le bleu

Le bleu, c’est la valeur sĂ»re avec le blanc. Et l’avantage du bleu, c’est que l’homme qui en porte dĂ©gage immĂ©diatement confiance, sĂ©rĂ©nitĂ© et sang froid. Rien que ça.

Le rose

Le rose

Trop longtemps considĂ©rĂ©e comme une couleur fĂ©minine, le rose fait aujourd’hui partie des couleurs qu’on aime et qu’on porte facilement. Le rose a le double avantage d’adoucir une tenue un peu trop stricte et de vous donner bonne mine.

Le noir

Le noir

Le noir : toutes les couleurs ont un jour voulu prendre sa place, mais aucune n’a rĂ©ussi Ă  le dĂ©trĂŽner. Toujours chic et Ă©lĂ©gante, la chemise noire –idĂ©alement portĂ©e sans cravate- vous met en valeur comme aucune autre. Un vĂ©ritable pilier du vestiaire masculin.

Le gris

Le gris

MalgrĂ© tout ce qu’on peut penser, le gris peut ĂȘtre totalement grisant. Surtout par sa capacitĂ© Ă  sublimer les autres teintes qu’on lui associe. Il aime la couleur, quelle qu’elle soit ! Moderne et ultra urbain, le gris apportera toujours une pointe chic Ă  vos tenues.


LE STYLE

Au niveau du poignet

Ici, comme dans beaucoup de domaines, il faut trouver le juste milieu : ni trop serrĂ©, ni trop large. Les poignets de votre chemise doivent envelopper votre poignet de maniĂšre confortable, sans pour autant le serrer. Le test ultime, c’est d’essayer de passer votre main une fois le poignet boutonnĂ© : si ça coince, le poignet est bien ajustĂ©. Il existe plusieurs types de poignets : le droit ou le mousquetaire (plus Ă©lĂ©gant). Optez pour l’un ou l’autre en fonction de votre tenue. Chez Jules, la plupart des chemises sont Ă©quipĂ©es de poignets reglables (2 bontons) pour Ă©viter le trop serrĂ© ou le trop large.

Au niveau du cou

La rĂšgle d’or pour trouver la bonne taille de col, c’est de pouvoir glisser deux doigts une fois le col fermĂ©. N’oubliez pas qu’une chemise neuve rĂ©trĂ©cit aprĂšs quelques lavages : prĂ©voyez un centimĂštre de marge. Avec ce petit conseil, vous choisirez le bon col Ă  tous les coups.

Au niveau du torse

On ne le rĂ©pĂ©tera jamais assez : le torse, c’est le tour de poitrine et le tour de taille. Alors pensez Ă  tout prendre en considĂ©ration lorsque vous faites votre shopping sur le web. On n’oublie pas que la chemise rĂ©trĂ©cira au lavage, alors on n’hĂ©site pas Ă  prendre 2 Ă  3 cm plus grand par sĂ©curitĂ©. Dernier dĂ©tail : une chemise Ă  la bonne taille ne doit pas ĂȘtre Ă©tirĂ©e au niveau des boutons et ne pas ĂȘtre trop large au niveau des hanches.

Au niveau de la longueur

Vous devez pouvoir lever vos bras sans faire sortir la chemise rentrĂ©e dans votre pantalons. Nuance cependant, si vous avez besoin d’une chemise formelle, que vous ne sortirez pas du pantalon, prenez la plus longue. Au cas oĂč vous souhaiteriez la faire sortir, elle ne devra pas dĂ©passer 10 cm.


À CHAQUE OCCASION SON STYLE

Business

Le 1er dossier Ă  boucler avant d’aller bosser, c’est de choisir le bon look. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, on adopte des valeurs sĂ»res : une chemise de qualitĂ©, sobre et confortable de 8h Ă  20h. Un tissu 100% coton, dans une couleur classique, fera l’affaire 
 ou le « business », si vous prĂ©fĂ©rez.

Soirée

Ok, en soirĂ©e, les codes ont changĂ©. Mais on n’est jamais assez chic. Pour assurer Ă  tous les coups, on choisit une chemise cintrĂ©e (slim ou ajustĂ©e) de couleur sombre ou mĂȘme une chemise Ă  motifs plus flashy. De quoi ĂȘtre au top jusqu’au bout de la nuit.

Casual

La chemise casual c'est la chemise qui colle le plus Ă  votre style, celle que vous n'avez plus envie de quitter. Elle aime les carreaux, les imprimĂ©s, la couleur, le col boutonné  elle se twiste, se mixe et se matche Ă  volontĂ©, avec tous les vĂȘtements que vous aimez.

Décontracté

Les manches courtes sont autorisĂ©es hors des pĂ©riodes de travail, Ă  condition de suivre quelques rĂšgles : les manches doivent embrasser les muscles de votre biceps et la coupe doit ĂȘtre slim et suivre parfaitement les courbes de votre corps.


LA CHEMISE BLANCHE

AU TRAVAIL

LE TRIO GAGNANT : COUPE REGULAR - COL OFFICIER - EN TWILL

Le twill de coton est un tissu qui rĂ©pond correctement Ă  toutes ces exigences : il est Ă  la fois lĂ©ger, mais aussi durable et ne se salit pas facilement. On privilĂ©gie une coupe classique, regular et pas trop prĂšs du corps pour se sentir Ă  l’aise et pouvoir retrousser ses manches. On choisit enfin un col français officier qui se porte aussi bien avec une veste qu'avec un manteau long.

EN WEEKEND

LE TRIO GAGNANT : COUPE REGULAR - COL BOUTONNE - EN OXFORD

La chemise blanche idĂ©ale pour votre sortie du weekend doit avoir du style sans ĂȘtre trop formelle. L’idĂ©e, c’est de choisir une chemise Ă  col boutonnĂ©, qu’on porte fermĂ©e de haut en bas, sans cravate. Inutile de vous rappeler qu’on choisit un modĂšle manches courtes pour le weekend. Pour un look stylĂ©, choisissez un modĂšle sobre sans fioriture. Question tissu, entre la popeline assez formelle et le chambray trop brut, l’Oxford s’impose de lui-mĂȘme.

POUR UN MARIAGE

LE TRIO GAGNANT : COUPE XSLIM - COL CASSE - EN POPELINE

A un mariage, vous avez besoin d’une chemise sobre, chic et sophistiquĂ©e. Attention, pensez Ă  long terme : cette chemise doit rester intemporelle afin de pouvoir la remettre Ă  plusieurs occasions. La plus stylĂ©e, c’est la chemise Ă  col cassĂ©, qu’on porte avec un nƓud papillon. Elle se porte avec d’autres nƓuds, comme la lavalliĂšre
 Niveau coupe, on sort le grand jeu avec une chemise extra slim et une popeline de coton, simple mais efficace.

POUR UN ENTRETIEN D'EMBAUCHE

LE TRIO GAGNANT : COUPE SLIM - COL ITALIEN - EN POPELINE

Pour faire la diffĂ©rence pendant un entretien d’embauche, on recrute la chemise idĂ©ale. Elle doit conjuguer sophistication et formalisme. La polyvalence du col italien permet de l’associer Ă  une multitude de nƓuds diffĂ©rents. On la prĂ©fĂšre avec poignet mousquetaire (aussi appelĂ© poignet Ă  revers). Quant Ă  la cravate, on mise tout sur l’élĂ©gance et la sobriĂ©tĂ©, comme la soie par exemple, et on fait un nƓud simple.